7 wonders : tout savoir sur le jeu le plus récompensé au monde

Si vous aimez les jeux de société, vous avez sans doute entendu parler de 7 Wonders. Plongés à l’époque antique, les joueurs s’affrontent pour construire leur merveille du monde et faire prospérer leur cité. Séduisant les amateurs de jeux et d’Histoire, mais aussi les autres, 7 Wonders a connu un succès retentissant dans le monde. Quel est le principe du jeu ? Quel est le but à atteindre ? Direction l’antiquité pour tout savoir sur le jeu le plus récompensé au monde.

Le succès mondial de 7 Wonders

Depuis sa première édition sortie en 2010, le jeu de société 7 Wonders a été vendu à deux millions d’exemplaires dans le monde, rien que pour sa version originale. Cela fait de lui un des plus grands succès de l’industrie du jeu. Par ailleurs, il s’agit aussi du jeu le plus primé au monde avec des dizaines de récompenses décernées !

Entre trois et sept joueurs sont placés chacun à la tête d’une cité antique connue pour abriter une des sept merveilles du monde. La rapidité des parties (entre 30 et 90 minutes) peut expliquer le succès mondial. En effet, c’est nettement plus court que la plupart des jeux basés sur le développement de civilisations.

Le succès de 7 Wonders est tel que de nombreuses extensions ont été commercialisées. Une version « Duel » a été créée pour permettre de jouer à deux. Vendue à plus d'un million d'exemplaires, elle dispose elle-même de sa propre extension. Enfin, il existe également une application mobile proposant d’affronter des joueurs du monde entier.

A lire aussi :   Kombucha, Kéfir et boissons fermentées : Une alternative saine et délicieuse aux sodas

Les règles de ce célèbre jeu

Chaque partie est découpée en trois manches appelées « âges ». Pour chacun de ces âges, six tours sont joués en utilisant le système de jeu dit « draft », grandement popularisé par 7 Wonders.

Dans un jeu basé sur le draft, pas de tours interminables où les participants attendent pendant des heures… Dotés de sept cartes chacun au début du tour, les joueurs en choisissent une, jouent tous en même temps et transmettent les six restantes à leur voisin. Et ainsi de suite. De cette manière, pas de temps mort, plus de rythme et un jeu notablement plus rapide.

Lorsqu’un joueur choisit une carte du paquet qu’il a entre les mains, trois choix s’offrent à lui :

  • construire le bâtiment qui figure sur la carte (des palissades, un atelier, une taverne, etc.), il demeurera dans la cité jusqu’à la fin du jeu ;
  • construire une étape de sa merveille pour avancer dans sa construction, cela peut rapporter de précieux points en fin de partie ;
  • vendre la carte contre l’ajout de trois pièces au trésor, car l’état des caisses de la cité n’est pas à négliger.

Comme dans la vie réelle, les constructions nécessitent des ressources. Le joueur peut disposer de celles-ci dans sa propre cité. Parfois, il sera nécessaire d’en acheter aux voisins (qui ne peuvent pas refuser de les vendre).

À la fin du tour, les cartes non jouées par un participant sont transmises au voisin de gauche pendant les âges I et III et au voisin de droite lors de l’âge II.

Au sixième et dernier tour d’un âge, chaque joueur reçoit deux cartes de son voisin. Il faut en jouer une des deux et se défausser de l’autre. Cette défausse ne donne pas droit à trois pièces.

A lire aussi :   Comment faire un claustra interieur soi-même

L’âge se termine par la résolution des conflits militaires. Chaque joueur additionne les symboles militaires sur les cartes construites et sur son plateau. Ce score est comparé aux deux voisins. Le participant empoche un jeton de victoire militaire si son score est supérieur au voisin, un jeton de défaite militaire s'il est inférieur. Aucun jeton n'est distribué si les scores sont égaux.

À la fin d’un âge, une nouvelle distribution de cartes est effectuée. L'âge suivant commence.

A lire aussi : Les aides de l’état pour l’installation d’un poêle a bois

Le but du jeu de 7 Wonders : être la plus grande des cités antiques

L’objectif d’une partie de 7 Wonders est de faire de sa cité la plus prospère de toutes. Pour cela, il est tenu compte de son rayonnement scientifique et culturel, de son attrait pour les citoyens et de sa puissance militaire et commerciale. Tout au long du jeu, chaque participant cumule des points de victoire liés à ces caractéristiques.

À l’issue des trois grands âges, c’est l’heure des comptes ! Chacun additionne les points de victoire acquis grâce à l’avancée de sa merveille et à la construction de bâtiments civils et commerciaux. Les victoires militaires, le trésor en caisse et les découvertes scientifiques viennent apporter également de précieux points de victoire.

Le joueur qui compte le plus de points de victoire est le grand vainqueur. Sa cité rayonnera dans le monde entier pendant des siècles.

Le succès fulgurant de 7 Wonders repose sur sa particulière rapidité et sur son caractère très addictif. Après une partie de découverte, il est possible de maîtriser les rouages du jeu pour développer des stratégies et se plonger dans les habits d’un dirigeant de l’époque antique. Enfilez donc votre toge et vos spartiates, et partez à la conquête du monde !