Tout sur MaPrimeAdapt' : financement de travaux d'adaptation pour personnes âgées ou handicapées

En France, pour les personnes âgées ou handicapées, l'une des forces majeures est de pouvoir rester dans leur domicile tout en faisant face à une perte d'autonomie ou un handicap. Dans ce contexte, la nouvelle aide financière appelée MaPrimeAdapt' a vu le jour depuis janvier 2024 et remplace les programmes précédemment proposés par Anah.

Qu'est-ce que MaPrimeAdapt' ?

Le principal objectif de cette aide unique est de permettre aux personnes ayant une autonomie réduite et/ou un handicap de continuer à vivre chez elles grâce à la réalisation de travaux d'adaptation. Cela concerne notamment les personnes âgées de 70 ans ou plus, sans condition liée à la perte d'autonomie. Cette aide vient remplacer les aides antérieures telles que la subvention Easy Living, les aides de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse (CNAV) ou encore le crédit d'impôt correspondant.

A qui s'adresse MaPrimeAdapt' ?

MaPrimeAdapt' est destinée aux personnes confrontées à des difficultés d'autonomie et/ou de mobilité dues à l'âge ou au handicap. Ainsi, pour bénéficier de cette aide, vous devez être dans l'une de ces trois situations :

  • Avoir un handicap
  • Avoir 70 ans ou plus
  • Avoir entre 60 et 69 ans et subir une perte d'autonomie sous condition GIR (Groupe Iso-Ressources)
A lire aussi :   Obtention d'un prêt immobilier malgré un refus : Comment s'y prendre ?

De plus, vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • Résider en France
  • Être propriétaire occupant ou locataire d'un logement privé
  • Avoir des revenus classés modestes ou très modestes
  • Réaliser des travaux de rénovation éligibles à cette aide
  • Soumettre votre demande d'aide à Anah en joignant plusieurs devis

Enfin, les propriétaires bailleurs peuvent également bénéficier de MaPrimeAdapt' si :

  • Le logement faisant l'objet des travaux a plus de 15 ans
  • Les revenus répondent aux conditions de ressources mentionnées ci-dessus
  • Les travaux de rénovation effectués sont éligibles pour cette aide

Comment demander la prime MaPrimeAdapt' ?

MaPrimeAdapt'est une assistance financière distribuée par Anah. Pour constituer votre dossier, vous devrez fournir plusieurs pièces justificatives, notamment des devis pour les travaux envisagés. Une fois votre demande prise en compte, un diagnostic gratuit sera réalisé par un facilitateur AMO (Assistance à maîtrise d'ouvrage). Il est important de noter que les professionnels du bâtiment qui détiennent une qualification et une certification spécifique sont préférables pour réaliser vos travaux.

Types de travaux éligibles à MaPrimeAdapt'

Les travaux d'adaptation pris en charge par MaPrimeAdapt' se choisissent en fonction de vos besoins spécifiques, identifiés lors du diagnostic réalisé par le facilitateur AMO. Voici quelques exemples de travaux éligibles :

  • Installation d'une douche sécurisée avec siège escamotable ou barre d'appui
  • Agrandissement des portes pour faciliter la circulation à l'intérieur du logement
  • Mise en place de rampes d'accès et élévateurs pour surmonter les obstacles architecturaux
  • Installation d'équipements adaptés dans les toilettes et la cuisine.
A lire aussi :   Économisez sur vos services de streaming avec ces astuces simples

Quelles sont les montants financés par MaPrimeAdapt' ?

MaPrimeAdapt' peut financer entre 50% et 70% des travaux d'adaptation de votre logement. Cependant, cette aide est soumise à des conditions de revenus, et les montants varient en fonction de votre situation fiscale et géographique.

Bon à savoir : cumul avec d'autres aides

Il est possible de cumuler MaPrimeAdapt' avec d'autres dispositifs de financement tels que MaPrimeRénov'. Cette dernière prime concerne les travaux de rénovation énergétique, permettant ainsi un meilleur confort de vie tout en économisant sur les factures énergétiques du foyer.

En somme, MaPrimeAdapt' représente une solution concrète pour aider les personnes âgées et handicapées à rester chez elles en toute sécurité, tout en respectant leur autonomie et en préservant leur qualité de vie.