Comment passer le code en candidat libre ?

Tout comme les examens scolaires, il est aussi possible de passer le code en candidat libre, c’est-à-dire sans s’inscrire dans une auto-école. C’est une pratique économique, car cela vous évite les frais de formation. En outre, elle est accessible à tous, surtout à ceux qui souhaitent passer le plus rapidement le code. Voulez-vous passer le code en candidat libre ? Voici comment procéder.

Se former au Code de la route par ses propres moyens

Passer cet examen, que ça soit en candidat libre ou pas, vous devez maîtriser le Code de la route. Il s’agit de l’ensemble des lois et règlements que les conducteurs doivent suivre sur la voie publique. Un candidat libre doit apprendre ce code par ses propres moyens. Fort heureusement, ce cours est accessible en ligne. En plus de cela, il y a des tests pour vous exercer.

Plusieurs sites et même des applications peuvent vous aider à vous entraîner pour passer avec succès le code en mode individuelle. Aussi, vous pouvez acheter le livre du Code de la route ou même des DVD sur lesquels est gravé le code. Ainsi, ce manuel va vous aider à assimiler les cours sur lesquels vous serez évalué.

Constituer votre dossier

Il s’agit d’une étape principale pour passer le code de la route en candidat libre. En effet, pour passer le code, que vous ayez fait une auto-école ou pas, vous devez adresser un dossier à la préfecture pour avoir votre code d’inscription à l’examen. Ce dossier composé de vos documents personnels et bien d’autres est envoyé directement par le site de l’ANTS. Le dossier est composé :

  • Du formulaire cerfa 2 d’inscription au permis de conduire ;
  • de deux photos d’identité avec vos noms et prénoms inscrits derrière les photos ;
  • de trois enveloppes timbrées ;
  • de deux photocopies d’un document justifiant votre identité ;
  • de deux photocopies d’une attestation de résidence.

En plus de ces documents, si vous avez entre 18 et 25 ans, vous devez fournir un certificat individuel ou l’attestation provisoire de participation à la journée d’appel de la préparation à la défense. Cependant, si vous avez entre 16 et 18 ans, vous allez fournir une photocopie de l’attestation de recensement. Une fois votre dossier au complet, vous pouvez vous rendre sur le site de la préfecture pour soumettre votre demande.

Obtenir votre numéro NEPH

Défini comme le Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé, le NEPH est un code à 12 chiffres. C’est un numéro que vous devez nécessairement avoir pour pouvoir faire votre inscription pour la composition des épreuves théoriques du Code de la route. Pour l’avoir, il suffit de vous rendre sur le site de l’ANTS.

L’ANTS (Agence National des titres sécurisés) est un service administratif qui délivre la plupart des documents personnels tels que les pièces d’identité, les passeports, le permis et autres. Ainsi, pour avoir votre numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé, il suffit de cliquer sur : « demande de permis ». Ensuite cliquez sur « commencer la demande« . Choisissez après « demande de permis en mode candidat libre« . Vous procédez alors au remplissage les champs vides du formulaire et compléter en pièces jointes votre dossier de demande du code NEPH. Enfin, validez votre demande en téléchargeant l’accusé de réception pour preuve de dépôt.

Dix jours en moyenne après votre demande, la préfecture va vous transmettre une attestation d’inscription. C’est sur ce document qu’est inscrit votre code NEPH. Il est important d’enregistrer cette attestation pour ne pas perdre le code. En réalité, c’est un numéro qui vous est, non seulement, indispensable pour vous inscrire à l’examen du code, mais aussi doit vous servir pour recevoir votre permis si vous réussissez aux examens de code et de conduite.

Choisir le centre agréé d’examen

Après l’obtention de votre numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé, il vous faut choisir un centre agréé. Normalement, pour passer au code, ce sont les autos-écoles qui choisissent le centre agréé par lequel vous devez faire l’inscription. Ainsi, pour passer le code en candidat libre, plusieurs centres agréés sont disponibles pour vous aider dans votre processus d’inscription. En effet, depuis 2016, la délégation est donnée aux entreprises privées pour gérer les examens théoriques du code de la route.

Ainsi, il y a près de 1 000 centres d’examen agréé partout en France. Parmi eux, il y a entre autres : la poste, Code’nGo, DEKRA et bien d’autres. Pour faire votre choix, allez sur les sites des centres pour voir la liste des salles d’examen qu’il propose. Il est conseillé de choisir une salle d’examen plus proche de chez vous pour éviter tout retard le jour d’examen.

Après votre choix du centre d’examen, vous devez finir votre inscription en renseignant votre nom, votre prénom, votre date de naissance et votre numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé. Une fois l’inscription dans le centre agréé terminé, vous devez payer les frais de présentation au centre d’examen. Ce paiement vous donne droit à votre convocation.

Il s’agit d’un document que vous devez présenter le jour de l’examen en plus de votre pièce d’identité. Ces frais sont fixés à 30 euros par le gouvernement et sont identiques dans tous les centres agréés.