Le nouvel étiquetage Origin-info : une révolution dans la transparence des ingrédients alimentaires

Dans un monde en constante évolution, les consommateurs sont de plus en plus soucieux de connaître l'origine des ingrédients contenus dans les produits qu'ils achètent. Au cours de cet été, un nouveau label répondant à cette préoccupation fera son apparition dans les rayons de vos supermarchés : Origin-info. Il fournira des informations détaillées sur la provenance géographique des ingrédients utilisés dans les aliments transformés.

Un intérêt grandissant pour la traçabilité des produits alimentaires

Selon une étude menée par le collectif de marques agroalimentaires In Truth, 86% des Français interrogés souhaitent être informés sur l'origine des ingrédients présents dans les produits transformés qu'ils consomment. Le gouvernement, les fabricants et les distributeurs ont donc travaillé conjointement pour mettre en place ce projet d'étiquetage innovant, qui suivra le modèle du Nutri-score actuellement utilisé pour renseigner sur la valeur nutritionnelle des produits.

A lire aussi :   Tout sur MaPrimeAdapt' : financement de travaux d'adaptation pour personnes âgées ou handicapées

Un outil supplémentaire pour soutenir les produits français

L'un des objectifs de ce nouvel étiquetage est d'inciter les consommateurs à privilégier davantage les produits d'origine française, surtout dans un contexte où l'inflation reste élevée. La ministre de la Consommation, Olivia Grégoire, précise toutefois que les consommateurs choisiront d'acheter des produits français s'ils le peuvent et s'ils en ont envie, tout en reconnaissant l'impact de l'inflation sur les prix.

Un système d'étiquetage qui se définit au fil du temps

La mise en place concrète du label Origin-info est encore en cours de discussion. En effet, de nombreux aspects restent à définir d'ici le 1er mai, tels que l'emplacement du logo sur les emballages ou sur les sites des distributeurs, ainsi que la distinction entre les ingrédients principaux et secondaires. Les consommateurs seront également impliqués dans la réflexion sur l'identité visuelle du logo.

Un indicateur plutôt qu'un classement ou un jugement de valeur

Contrairement au Nutri-score, Origin-info ne se traduira pas par une note ou un classement. Il s'agira davantage d'une jauge permettant d'identifier rapidement le pourcentage d'ingrédients provenant de différents pays (France, Pologne, Allemagne, etc.), sans émettre de jugement de valeur sur un produit en fonction de l'origine géographique de ses composants.

Une approche volontaire pour favoriser l'adhésion des acteurs

Afin de rallier le plus grand nombre à ce projet ambitieux, la démarche d'apposition du logo Origin-info sur les produits alimentaires sera laissée à l'appréciation des fabricants. En effet, la réglementation européenne Inco précise qu'un État membre de l'UE n'a pas le droit d'imposer seul des obligations en matière d'étiquetage et d'affichage sur les denrées alimentaires.

A lire aussi :   MyHeritage avis : Que penser de ce test adn pour connaitre ses origines

Un pas de plus vers la transparence et la responsabilité

Ce nouveau label Origin-info vient compléter les efforts déjà entrepris ces dernières années pour mieux informer les consommateurs sur ce qu'ils mangent. La transparence accrue offerte par cet étiquetage est un moyen supplémentaire pour chacun de faire des choix éclairés et responsables, tant du point de vue nutritionnel que sociétal ou environnemental.

Une mise en œuvre progressive pour s'adapter aux défis logistiques

L'introduction du label Origin-info se fera progressivement, afin de permettre aux différents acteurs du secteur agroalimentaire de s'adapter aux contraintes techniques et logistiques qu'elle représente. Les fabricants devront par exemple modifier leurs chaînes de production pour séparer et identifier clairement les ingrédients en fonction de leur origine, tandis que les distributeurs devront revoir leurs approvisionnements et leurs modes de communication.

Le marché intérieur, premier terrain d'expérimentation

Dans un premier temps, le lancement de l'étiquetage Origin-info sera réservé au marché français. Si cette première phase s'avère concluante, le gouvernement envisagera de promouvoir le concept au niveau européen, voire international.

En somme, le label Origin-info constitue une véritable révolution pour les consommateurs soucieux de connaître la provenance des produits qu'ils achètent. Il offre une perspective inédite pour mieux comprendre l'impact de nos choix alimentaires sur notre santé, notre société et notre environnement. Reste à savoir si les industriels joueront le jeu et si les consommateurs seront au rendez-vous.