Le succès mitigé de l’iphone 14 : Le flop d’Apple ?

Apple s’est toujours placée comme l’une des marques les plus convoitées en termes de téléphonie mobile. Les différentes versions d’iPhone qu’elle a sorties ont toujours eu la cote, surtout à l’égard des jeunes. Cette année, la marque a encore voulu épater ses consommateurs avec un tout nouveau modèle : l’iPhone 14. Malheureusement, ce dernier n’a pas réellement eu l’effet escompté. Zoom notamment sur le succès mitigé de l’iPhone 14.

L’iPhone 14 : une demande d’achat modérée

Le 16 septembre dernier, la firme Apple a sorti son tout nouveau modèle d’iPhone : l’iPhone 14 avec également les versions « plus », « pro » et « pro max ». Cet événement a été attendu par tant de monde : consommateurs et vendeurs confondus. Même les médias y ont prêté attention en voulant connaître les nouvelles fonctionnalités qu’elles offrent. Et surtout, des buzz et des spéculations ont inondé la toile concernant les modèles d’iPhone 14 plusieurs mois à l’avance. Mais un mois plus tard, est-ce qu’il y a toujours un fort engouement pour ce Smartphone ? La réponse ne semble pas être tout à fait positive.

Selon les rapports de certains analystes, les demandes d’achat d’iPhone 14 ne sont pas très élevées actuellement. On peut même dire que c’est le modèle le moins prisé de tous les iPhones. Certes, il reste très favorisé par rapport à d’autres marques, mais il n’a pas eu autant d’impact que les versions précédentes, notamment l’iPhone 13 qui a eu un succès phénoménal. La vente se stagne actuellement et les objectifs de la firme ne semblent pas être atteints. Pourtant, il avait bien un départ en trombe. Qu’est-ce qui a donc pu entraîner ce manque de succès ? Deux éléments sont les principales causes de ce flop : le manque d’innovation et le prix de vente très élevé.

L’iPhone 14 : un modèle peu innovant par rapport aux précédentes versions

L’iPhone est un téléphone performant, avancé, très technique et design. C’est un smartphone qui se démarque à bien des égards. Il est donc évident que lorsqu’une nouvelle version apparaît, on s’attend à une réelle innovation. Malheureusement, cela n’a pas été le cas pour cette dernière version qui est l’iPhone 14.

Certes, de nouvelles fonctionnalités ont été intégrées dans ce modèle. On peut notamment citer la technologie e-sim qui supprime la carte SIM classique. Néanmoins, cette version n’est effective que pour les États-Unis et la France. Pour le reste, une insertion de carte nano-sim est toujours disponible. Pour l’écran, elle est la même que celle de l’iPhone 13, c’est-à-dire intégrée d’une technologie Super Retina XDR OLED. Néanmoins, sa résolution est un peu plus élevée, soit 1170 x 2532 pixels pour une meilleure qualité d’image.

Une autre particularité se trouve au niveau de l’encoche. Si elle a été réduite pour l’iPhone 13, la marque a voulu la fonctionnaliser pour cette fois-ci. Elle est alors baptisée « Dynamic Island » et permet d’afficher certaines notifications et informations comme le contact, le pourcentage de batterie, etc. Néanmoins, celle-ci n’est disponible que pour les versions « pro » et « pro max ».

Mis à part ces rares fonctionnalités, rien n’a changé par rapport à l’ancienne version. La capacité de stockage est pareille que l’iPhone 13. Il en est de même pour la résolution des caméras.

A lire aussi : Cette astuce permet de savoir facilement si on est bloqué sur snap

L’iPhone 14 : un modèle trop cher par rapport au pouvoir d’achat des consommateurs

Un autre bémol avec l’iPhone 14 est son prix. Apple a été toujours considérée comme une marque prestigieuse. Il est évident que le coût de ses produits n’est pas le même que celui des autres marques. Néanmoins, cette fois-ci, la firme a mis la barre un peu très haute. Elle commercialise l’iPhone 14 à partir de 1 000 euros. Il faut même ajouter quelques centaines d’euros en plus pour les modèles performants. C’est assez loin du pouvoir d’achat actuel de la population, surtout en cette période de crise. En plus, de nombreuses personnes prétendent que la qualité du smartphone ne semble pas justifier son prix.

Quoi qu’il en soit, cette situation pourrait bien s’inverser dans les mois qui suivent. En effet, de nombreuses fêtes vont bientôt se succéder, à savoir Noël, le nouvel an, la Saint-Valentin… La réussite ou le flop de ce Smartphone dépendra, de ce fait, du marketing employé par Apple ainsi que des améliorations qu’elle envisage de faire.