Où investir en toute sécurité après avoir rempli ses livrets d'épargne réglementés ?

David, un lecteur de Capital, se tourne vers nous pour connaître les options d'investissements sûrs et rentables après avoir atteint le plafond de ses livrets d'épargne réglementée. Voici quelques éléments de réponse pour épargner sans risque.

Les comptes bancaires ou super-livrets d'épargne

Pour rappel, les taux des deux types de livret d'épargne réglementée restent figés à 3% jusqu'au 1er février 2025. La hausse des prix devrait être limitée à 2,5% cette année en moyenne annuelle, selon la Banque de France. Les fonds de ces livrets restent disponibles à tout moment et les intérêts sont exonérés d'impôt. Si David souhaite placer le reste de son épargne sans changer radicalement ses habitudes, il a la possibilité de s'orienter vers des produits similaires : les comptes bancaires ou super-livrets d'épargne.

Ce type de placement présente l'avantage d'avoir des plafonds nettement plus élevés que ceux des livrets d'épargne réglementés. En effet, il est possible d'allouer jusqu'à 10 millions d'euros dans ce type de compte. De plus, les investissements sont sécurisés puisque le capital est garanti jusqu'à 100 000 € grâce au Fonds de garantie des dépôts et de résolution. Cependant, il convient de souligner que, contrairement aux livrets d'épargne réglementés, les intérêts perçus sur les super-livrets seront soumis à un prélèvement forfaitaire.

A lire aussi :   Les aides de la CAF méconnues mais essentielles à ne pas négliger

Arbitrage entre unités de compte et fonds en euros

David évoque également la volonté de racheter son assurance-vie principalement investie en unités de compte liées aux performances boursières, pour orienter cette épargne vers un placement offrant une certaine performance et un faible risque. Pour ce faire, il peut opter pour un arbitrage plutôt qu'un rachat intégral : passer d'une partie des unités de compte aux fonds en euros.

Les fonds en euros sont des supports garantis au sein des contrats d'assurance-vie. Grâce à ce type de support, David réduirait considérablement le risque de perte en capital tout en maintenant une performance. En effet, le rendement moyen des fonds en euros est remonté à 2,50 %* en 2023 (avant prélèvements sociaux à hauteur de 17,2% et potentielles taxes).

D'autre part, si le contrat a plus de huit ans et si l'on choisit de procéder à un rachat total, il est possible de réinvestir cette somme dans un autre contrat d'assurance-vie ou plan d'épargne retraite avec une allocation majoritaire, voire complète, en faveur des fonds en euros. De cette manière, David pourra allier sécurité et rentabilité.

Bon à savoir : Les choix fiscaux

Pour les personnes non imposables ou dans la tranche d'imposition à 11 %, il peut être intéressant de privilégier une imposition au barème de l'impôt sur le revenu plutôt que le prélèvement forfaitaire. Cette option pourrait leur permettre d'être moins taxées sur les intérêts générés par leurs placements.

A lire aussi :   Comment résoudre un litige avec la CAF ?

En résumé, si vous cherchez des investissements sécurisés après avoir atteint les plafonds de vos livrets d'épargne réglementés, penchez-vous vers les comptes bancaires ou super-livrets d'épargne, tout en gardant à l'esprit que ceux-ci sont soumis à fiscalité. Quant aux détenteurs d'une assurance-vie principalement investie en unités de compte, un arbitrage vers des fonds en euros peut constituer une alternative sûre et rentable.