Combien y a t il de dieux dans la mythologie grecque ?

Divinités, demi-dieu, héros, Titans… la Grèce antique laisse derrière elle de nombreuses légendes foisonnantes de ces figures de puissances intouchables et fascinantes. Ils ont par ailleurs marqué l’histoire et les croyances de la Grèce, mais aussi de tous les Hommes d’antan à aujourd’hui. Des récits qui prennent leurs départs de l’union de Gaia et d’Ouranos qui sont donc en tête de l’arbre généalogique des dieux grecque. Avec la multitude de versions contées, il peut être difficile de connaître réellement leurs nombres et de faire la distinction entre les personnages et le rôle qu’ils ont tenu.

Le panthéon de la mythologie grecque

La mythologie grecque et ses figures divinatoires ont fait couler beaucoup d’encre et de salive de par le temps. Poète, philosophe, chercheur, spécialiste et passionné du glorieux passé de la Grèce se sont penchés sur le sujet. Il en résulte qu’avec des origines qui datent de 3000 ans avant Jésus-Christ, ils sont en tout plus de 30 000 à composer le panthéon.

Cependant, les plus puissants d’entre eux vivant sur l’Olympe (le mont le plus haut de la Grèce de naguère) sont au nombre de douze. À travers les siècles, les dieux et déesses composant cette liste ont pu varier. Il sera donc ici question des personnages (liste canonique) référencés dans les premiers récits datant du 7e ou 8e siècle avant J-C.

A lire aussi :   Rhinoplastie classique ou ultrasonique : Laquelle choisir ?

Les douze principaux dieux sont composés de sept dieux et de cinq déesses. Il s’agit des descendants de Gaïa (déesse de la terre) et d’Ouranos (dieu du ciel) à partir de la troisième génération sur l’arbre généalogique. Ce sont Zeus, Poséidon, Arès, Déméter, Héra, Hadès et Hestia qui constituent la première ligne de dieux de l’Olympe.

Les déesses emblématiques de la mythologie grecque

Comme mentionné plus haut, on compte traditionnellement 5 déesses parmi les divinités les plus puissantes du panthéon de la Grèce antique. Démarrons ce récapitulatif par la déesse protectrice de la famille et du couple jugée modeste et bienveillante : Hestia. Son attribut principal était le feu sacré et elle était par ailleurs la première-née de la fratrie descendante du couple originel.

Cette liste se poursuit avec Aphrodite, née de la semence d’Ouranos répandue dans l’écume, c’est la déesse de la beauté, de la séduction, mais aussi de l’amour. Viens ensuite, Héra considérée comme la mère de tous les dieux de l’Olympe, elle est l’épouse et la sœur de Zeus. C’est aussi la déesse du mariage, de la fécondité et de l’accouchement.

Athéna est la déesse de la politique guerrière et de la sagesse. Elle est souvent représentée par une lance, un bouclier, une chouette et un olivier. Artémis, jumelle d’Apollon, elle est surtout connue pour être la déesse de faune, de la flore, et de la chasse.

A lire aussi :   Comment connaître votre thème astral ?

Les dieux de l’Olympe

Le premier nom à mentionner ici, c’est celui de Zeus, dieu du ciel et fils de Chronos et de Rhéa. Divinité de l’ensemble des dieux de l’Olympe, il est surtout le plus puissant de tous. Ses attributs sont le sceptre de la foudre et l’aigle. L’histoire relate ses hauts faits, notamment l’emprisonnement de son père au Tartare avec l’aide de ses frères Poséidon et Hadès.

Dans la liste des dieux les plus puissants, il y a également Apollon, l’être suprême des enchantements, du soleil, de la musique, des arts, de la prophétie et de la vérité. Il est le fils de Zeus et de Léto. Poséidon, le dieu des océans et des mers est le fils de Chronos et de Rhéa. Son attribut principal est le trident qu’il brandit sur toutes les représentations de lui.

Ares est le dieu de la guerre, du combat, des armes et de la violence, il est le fruit du couple de Zeus et Héra. Ses symboles sont l’armure, la lance, le vautour, le glaive, la primevèreHéphaïstos, seul dieu de l’Olympe qui a un physique laid, il est le fils d’Héra et de Zeus dieu du ciel. C’est le dieu du fer et des forgerons qui épousa Aphrodite. Hermès est la divinité du vent, des messagers, du voyageur et de l’éloquence. Enfin, Hadès le frère de Zeus, on lui associe la mort et les enfers.