Lunettes cassées et assurance habitation : Un remboursement est il possible ?

Vos lunettes sont cassées ou vous venez de vous les faire voler ? Pas de panique ! Votre assurance habitation couvre ce genre d’imprévues. Vous pouvez espérer recevoir le remboursement intégral de vos lunettes dans un court délai. Ce remboursement n’est néanmoins possible que dans certains cas. Il est important que vous ayez connaissance de chacun de ces cas de figure afin de vous préparer en conséquence. Les conseils suivant vous aideront à découvrir comment obtenir un remboursement de l’assurance habitation pour la casse de vos lunettes et dans quel cas c’est possible.

Dans quel cas l’assurance habitation rembourse-t-elle des lunettes cassées ?

Les lunettes cassées peuvent en effet être remboursées par l’assurance habitation. Ce remboursement s’effectue par le biais de la garantie responsabilité civile pour être plus précis. Cette garantie entre en jeu dans deux cas de figure différents.

Vous êtes responsable de la casse des lunettes d’un tiers

L’assurance responsabilité civile est une assurance déjà incluse la plupart du temps dans les contrats d’assurance habitation. En cas de dommage causé à un tiers, elle prend en charge l’indemnisation de ce dernier. Si d’une manière volontaire ou involontaire, vous cassez donc les lunettes d’un ami ou d’un inconnu, cette garantie entrera en jeu. Votre assureur sera dans l’obligation de rembourser le bien abîmé.

Un tiers est responsable de la casse de vos lunettes

Si par contre, un individu se rend coupable de la casse de vos lunettes de manière accidentelle ou voulue lors d’une altercation, c’est son assurance responsabilité civile qui est invoquée. Il sera dans l’obligation de faire réparer vos lunettes ou d’en racheter des nouvelles. Cela n’est bien sûr possible que si ce dernier dispose d’une garantie responsabilité civile. Comme vous pouvez vous en rendre compte, cette garantie est très importante.

Votre enfant est responsable de la casse des lunettes d’un tiers

Dans le cas où, c’est votre enfant lui-même qui est responsable de la casse de ses lunettes il n’est pas évident que l’assurance habitation vous rembourse. Cela dépend des conditions du contrat. Si ce sont les lunettes d’un autre enfant que le vôtre abîme, il est possible que l’assurance habitation prenne en charge cette dépense.

Par contre, dans le cadre d’un contexte scolaire où votre enfant s’est battu à l’école, l’assurance habitation n’est pas censée intervenir. Le mieux à faire pour prévenir ce type de situation est de souscrire à une garantie scolaire dans votre contrat d’assurance habitation. Aussi, il est aussi important de notifier que si la casse de vos lunettes est intervenue sur votre lieu de travail, c’est à l’assurance responsabilité civile de votre entreprise que vous devrez recourir.

Comment obtenir le remboursement de ses lunettes cassées ?

Pour obtenir le remboursement de ses lunettes cassées auprès de son assurance habitation, il faut commencer par déclarer l’incident. Pour cela, adressez-vous à votre compagnie d’assurances ou à celle du tiers responsable de la casse de vos lunettes. Vous devrez détailler minutieusement les circonstances dans lesquelles l’incident ou l’accident s’est produit. En plus de cette déclaration, vous devrez faire parvenir à l’assureur plusieurs documents dont :

  • La facture d’achat de vos lunettes abîmées ;
  • La facture d’achat des nouvelles lunettes que vous comptez acheter ;
  • Plusieurs photos des lunettes abîmées montrant clairement les dégâts occasionnés.

Si l’incident ayant mené à la casse de vos lunettes a été causé par un tiers, assurez-vous dès le moment où cela s’est produit de prendre ses coordonnées et celles de sa compagnie d’assurances habitation. Sinon vous risquez plus tard de ne pouvoir obtenir réparation du tort qui vous a été causé.

A lire aussi : Ecran tv cassé et assurance habitation, est ce couvert ?

Quel est le délai de remboursement de l’assurance habitation ?

Le délai que peut prendre le remboursement de l’assurance habitation varie en fonction de l’imprévue. La casse ou la perte de vos lunettes peut être considérée comme un sinistre mineur. Votre indemnisation ne devrait donc pas prendre beaucoup de temps.

À partir du moment où l’accident se produit, vous disposez d’un délai de 5 jours ouvrés pour déclarer le problème à votre assureur et réclamer un remboursement. Le fait de joindre une estimation du remboursement de vos lunettes cassées accélère grandement cette étape. C’est pourquoi il est vivement conseillé de le faire.

Votre assureur peut en fonction de votre estimation choisir de payer les frais de remplacement ou de réparation de vos lunettes cassées ou tout simplement vous en faire parvenir de nouvelles en fonction de l’ordonnance de votre ophtalmologue.

En somme, tout ce processus de remboursement de la date à laquelle vous avez déclaré l’incident et celle où vous avez obtenu réparation peut prendre entre 10 jours et 3 mois.

Faut-il renouveler son ordonnance avant d’être remboursé ?

La compagnie d’assurances ne vous demandera peut-être pas d’ordonnance au moment de vous rembourser vos lunettes cassées, mais l’opticien le fera avant de vous en offrir de nouvelles. Il n’est néanmoins pas forcément nécessaire de renouveler son ordonnance médicale à ce moment-là.

Prendre un rendez-vous chez l’ophtalmologue n’est pas toujours chose facile. C’est pourquoi en France, la dernière ordonnance du médecin reste valide sur une durée de trois ans pour les personnes ayant plus de 42 ans. Pour les enfants de moins de 16 ans, l’ordonnance médicale du médecin reste valide sur toute une année. Tandis qu’entre 16 ans et 42 ans, vous pouvez utiliser la même ordonnance médicale sur cinq années.

Si le délai de validité de votre ordonnance n’a pas encore expiré, vous pouvez donc vous rendre chez l’opticien en la présentant. D’ailleurs depuis 2007, les opticiens sont en mesure de faire un contrôle de vision en prenant le soin de prévenir le médecin traitant.

Voici en somme, les différents cas de figure à connaître afin de pouvoir espérer un remboursement de l’assurance habitation. Sachez que la mutuelle santé et aussi l’assurance scolaire peuvent aussi vous venir en aide selon différents critères.