Les départements français où l'Allocation Personnalisée d'Autonomie est la plus élevée

L'Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est une aide versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie qui nécessitent une assistance dans leur vie quotidienne ou dont l’état de santé doit être surveillé. Le montant de cette prestation varie en fonction des départements de résidence, et par conséquent, certains bénéficiaires profitent d'une allocation plus importante que d'autres. Dans cet article, nous vous présentons les départements où l'APA est la plus élevée.

L'influence des ressources sur le montant de l'APA

Bien que l'APA ne soit pas soumise à des conditions de ressources, le niveau de celles-ci joue tout de même un rôle. En effet, l'état de santé des résidents varie en fonction des départements. Une note de l'Institut des Politiques Publiques de janvier 2022 indique que les régions du nord et de l'est de la France connaissent des niveaux de perte d'autonomie plus élevés, quel que soit l'âge (moins ou plus de 75 ans), tandis qu'ils sont globalement faibles dans les départements côtiers.

Des tarifs différents selon les départements

Au niveau national, les plans d'aide APA sont plafonnés en fonction du niveau GIR (Groupe Iso-Ressources). Par exemple : en 2024, le plan d'aide maximum est fixé à 1 955,60 € par mois pour un GIR 1. Ainsi, une personne classée en GIR 1, avec de faibles ressources, bénéficiera d'un montant maximum de soutien de 1 760,04 €.

A lire aussi :   Adecco reçoit une amende pour discrimination à l'embauche et profilage racial

Les départements sont libres de pratiquer des taux de remboursement supérieurs au minimum fixé. En conséquence, les tarifs facturés par les établissements étant souvent plus élevés que le taux horaire minimum de 23,50 €, il reste toujours une partie à la charge des bénéficiaires, mais celle-ci varie en fonction du taux minimum fixé par chaque département. Par exemple, si un bénéficiaire fait appel à un établissement qui facture 28 €/heure dans un département qui applique le taux minimum de 23,50 €, il devra payer une dépense supplémentaire de sa poche.

Focus sur les départements où l'APA est la plus élevée

Dans le paysage français, l’allocation APA varie du simple au double : de 3 800 € à 8 400 €, avec une dépense moyenne pour plus de 60 % des départements située entre 4 200 et 5 200 € par an en 2020. Seuls sept départements affichent une dépense annuelle par bénéficiaire supérieure ou égale à 5 700 €. Il s'agit de la Creuse, la Somme, la Seine-Saint-Denis, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et la Réunion.

La Creuse  : Située en Nouvelle-Aquitaine, la Creuse est l'un des sept départements où le montant de l'APA est supérieur ou égal à 5 700 € par an et par bénéficiaire.

A lire aussi :   Le nouvel étiquetage Origin-info : une révolution dans la transparence des ingrédients alimentaires

La Somme  : Le département de la Somme, situé en région Hauts-de-France, figure également parmi ceux offrant une allocation APA supérieure ou égale à 5 700 €.

La Seine-Saint-Denis  : Dans la région Île-de-France, c'est la Seine-Saint-Denis qui se distingue avec un montant d'APA annuel par bénéficiaire lui aussi supérieur ou égal à 5 700 €.

Les départements d'outre-mer : Les départements d’outre-mer sont également concernés par cette réalité : la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et la Réunion voient leur dépense annuelle pour l'APA dépasser le seuil de 5 700 € par an et par bénéficiaire.

L'APA est une aide précieuse pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie. Toutefois, il existe des disparités entre les départements quant au montant attribué aux bénéficiaires. Si vous êtes concerné par cette allocation, n'hésitez pas à vous renseigner sur les modalités de versement dans votre département afin de connaître vos droits et les possibilités de financement existantes.