Les arnaques par SMS et WhatsApp : un danger croissant pour les utilisateurs

Une hausse significative des tentatives de smishing

Attention aux nouvelles escroqueries qui se multiplient sur le réseau et affectent notamment la messagerie instantanée WhatsApp et les SMS. Selon une étude menée en 2023, le nombre d'attaques par smishing, contraction de SMS et phishing (hameçonnage), a augmenté de 318 % en une année seulement. Ce type d'arnaque consiste à envoyer des messages urgents et créant un sentiment d'inquiétude chez les victimes, en leur demandant notamment de partager des informations personnelles, de télécharger des logiciels malveillants ou de cliquer sur des liens dangereux.

La confiance des utilisateurs dans la communication mobile mise à l'épreuve

L'une des raisons pour lesquelles ce type de fraude est de plus en plus répandu est la confiance élevée que les utilisateurs accordent aux communications mobiles, comme les SMS et les services de messagerie instantanée tels que WhatsApp. Selon l'expert Stuart Jones de Proofpoint, une entreprise de cybersécurité américaine, les taux de clics sur les liens envoyés par mobile sont jusqu'à huit fois plus élevés que ceux reçus par e-mail.

A lire aussi :   Le statut de parent isolé : Un pas en avant pour soutenir les familles monoparentales

Au moins 300 000 à 400 000 SMS frauduleux seraient envoyés chaque jour, souligne l'étude menée par l'entreprise américaine. Ces chiffres alarmants montrent que le danger est bien réel et que les utilisateurs doivent prendre des mesures pour se protéger et éviter de tomber dans le piège des escrocs.

Les coûts financiers liés aux arnaques par SMS et WhatsApp

Les tentatives d'escroquerie par smishing ont des conséquences financières non négligeables. Selon une étude menée dans dix pays par le Mobile Ecosystem Forum, 39 % des consommateurs ont été ciblés par au moins une tentative d'arnaque par SMS en 2023. Aux États-Unis, les victimes de ce type de fraude ont subi des pertes financières estimées à 330 millions de dollars en 2022, soit environ 305 millions d'euros, selon les données de la Federal Trade Commission.

Pour donner un ordre de grandeur, ces pertes sont plus du double de celles rapportées en 2021 et presque cinq fois supérieures à celles signalées en 2019. Il est donc crucial que les utilisateurs apprennent à déjouer ces nouvelles formes d'arnaque qui profitent du succès et de l'utilisation massive des outils de communication mobile.

Comment se protéger des arnaques par SMS et WhatsApp ?

Pour éviter de devenir la prochaine victime de ce genre d'arnaque, il est nécessaire de mettre en place quelques bonnes pratiques :

A lire aussi :   A quel gafam appartient linkedin ?

- Ne pas répondre ni cliquer sur les liens contenus dans un message suspect, cela ne ferait qu'encourager les escrocs et les conduirait à continuer leurs méfaits.

- Vérifier l'authenticité du message en contactant directement la personne ou l'entreprise en question, sans utiliser le numéro de téléphone ou le lien fourni dans le message suspect.

- Utiliser des mots de passe forts et différents pour chacun de ses comptes et ne jamais les partager par SMS, e-mail ou autres moyens de communication peu sécurisés.

- Installer un logiciel antivirus sur son smartphone et veiller à le maintenir régulièrement à jour.

En respectant ces conseils, vous réduirez considérablement les risques de tomber dans le piège des arnaques par smishing et pourrez ainsi profiter sereinement de vos communications mobiles.

Les arnaques par SMS et WhatsApp sont en pleine expansion, profitant du niveau élevé de confiance accordée aux communications mobiles et à leur large utilisation au quotidien. Il est dorénavant primordial de prendre conscience de ce danger et d'apprendre à déjouer les multiples tentatives d'escroquerie qui guettent les utilisateurs de ce type de services. Adoptez dès maintenant les bonnes pratiques mentionnées ci-dessus et protégez-vous efficacement contre les menaces grandissantes liées au smishing !