Les arnaques à la rénovation énergétique, un fléau pour les particuliers

La lutte contre les fuites thermiques est un enjeu majeur pour le gouvernement qui encourage les travaux de rénovation énergétique grâce à des aides telles que MaPrimeRénov'. Face à cet enjeu écologique, certaines entreprises peu scrupuleuses profitent de la vulnérabilité de certains foyers pour les escroquer. Les personnes âgées sont notamment visées par ce type de pratiques, comme l'affirme Le Parisien dans un article sur une octogénaire victime d'une telle arnaque.

Les personnes âgées, cibles privilégiées des escrocs

Le cas de Jacqueline, cette femme de 82 ans souffrant de problèmes de mémoire et vivant seule, illustre bien cette situation. Selon son fils, contacté par Le Parisien, "une femme s'est présentée chez ma mère pour lui proposer un traitement de toiture alors qu'elle n'avait jamais eu affaire à cette entreprise auparavant". Jacqueline a non seulement signé un devis mais également rédigé un chèque de 9 020 euros pour ces travaux immédiats. Le manège continue et quelques jours plus tard, elle verse encore 12 990 euros puis finalement 11 550 euros. Lorsque le fils prend conscience de la supercherie, il appelle la société en question et tombe sur une réponse condescendante : "Votre mère a signé les bons de commande et les chèques".

A lire aussi :   Où placer 100 000 euros sans risque ?

Des sanctions judiciaires pour lutter contre ces fraudes

Face à cette explosion des arnaques à la rénovation énergétique, les instances judiciaires se saisissent de plus en plus fréquemment de ces affaires. En janvier dernier, deux dirigeants d'une entreprise de construction ont été condamnés à 4 ans et 18 mois de prison pour avoir escroqué près de 118 clients, dont la majorité étaient des personnes âgées.

Les aides gouvernementales détournées par les entreprises malveillantes

Ce type d'escroquerie trouve souvent son terreau dans les dispositifs d'aide mis en place par l'État pour inciter les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique. MaPrimeRénov', notamment, est un programme qui permet aux ménages modestes de bénéficier d'un coup de pouce financier pour améliorer leur logement, souvent en vue d'économies d'énergie ou d'isolation thermique. Certaines entreprises peu scrupuleuses n'hésitent pas à surfer sur ces dispositifs pour s'introduire auprès de particuliers vulnérables et les inciter à signer des devis exorbitants pour des travaux bâclés, voire inutiles.

Se protéger contre les arnaques à la rénovation énergétique

Pour éviter de tomber dans le piège de ces escrocs peu scrupuleux, plusieurs conseils peuvent être utiles. D'abord, il est essentiel de rester vigilant face à des offres "trop belles pour être vraies" qui promettent des travaux et des financements exceptionnels. Ensuite, il importe également de prendre le temps de se renseigner sur l'entreprise contactée, notamment en vérifiant qu'elle est bien inscrite au registre du commerce et des sociétés et qu'elle dispose d'une assurance responsabilité civile professionnelle. Enfin, toujours selon Le Parisien, comparer les devis de plusieurs entreprises permet souvent de déceler certaines anomalies dans la proposition initiale.

A lire aussi :   Où investir en toute sécurité après avoir rempli ses livrets d'épargne réglementés ?

Un appel à la vigilance générale

Face aux escroqueries liées à la rénovation énergétique, le gouvernement rappelle régulièrement l'importance d'être vigilant et de signaler tout comportement suspect auprès des instances compétentes. Pour éviter de tomber dans les pièges tendus par ces entreprises malveillantes, il est essentiel de rester attentif, de privilégier les acteurs de confiance et de tenir compte des conseils évoqués précédemment. Les dispositifs d'aide à la rénovation, comme MaPrimeRénov', peuvent être utilisés efficacement pour améliorer le confort et la performance énergétique des logements, mais ils ne sauraient remplacer une démarche responsable et attentive de la part des particuliers concernés.