Déclaration des revenus 2024 : ne manquez pas les dates limites ce printemps

Les contribuables devront respecter les échéances pour déclarer leurs revenus, comme chaque année, sous peine de voir leur impôt augmenter. Découvrez les principales dates à retenir au cours du printemps 2024.

Respecter les délais s'impose pour éviter les pénalités

Malgré la mise en place du prélèvement à la source, les contribuables doivent continuer, tous les ans au printemps, à déclarer leur revenu perçu l'année précédente. Si les dates limites varient selon les départements et la méthode de déclaration employée (formulaire papier ou télédéclaration), il est important de les respecter afin d'éviter les majorations pour retard.

Première vague de départements concernée fin mai

Pour les résidents des départements numérotés de 01 à 19, la date limite pour valider leur déclaration sera le jeudi 23 mai à minuit. En suivant ce calendrier, les habitants de ces départements qui auront déclaré leur revenu dans les temps n'auront pas à craindre une hausse de l'impôt liée à un dépassement de la date limite.

A lire aussi :   La reconversion des titres-restaurants en 2024 : tout savoir sur les changements à venir

Le sort des déclarations sous format papier

Quant aux contribuables qui persistent à déclarer leurs revenus sur le fameux formulaire 2042 en version papier, ils devront retourner le document à leur centre des finances publiques avant le lundi 20 mai. Il est essentiel de tenir compte des dates imposées pour éviter une majoration du montant de l'impôt sur le revenu de 10 % en cas de déclaration tardive.

La suite de l'échéancier prévue pour les autres départements

Il est important de noter que cette première vague de déclarations concernant les départements numérotés de 01 à 19 n'est pas la seule tranche de dates à retenir. L'échéancier officiel prévoit en effet trois vagues complémentaires :

Départements 20 à 49 : jusqu'au 30 mai

Les contribuables vivant dans ces départements auront quant à eux jusqu'au jeudi 30 mai à minuit pour transmettre leurs déclarations, que ce soit par formulaire papier ou en ligne.

Départements 50 à 974/976 : jusqu'au 6 juin

Pour ceux dont l'adresse fiscale se situe dans ces territoires, la date limite de déclaration des revenus forfaitairement au jeudi 6 juin à minuit.

Télédéclarants domiciliés à l'étranger : jusqu'au 13 juin

Finalement, les personnes établies hors de France (toujours selon l'adresse fiscale) devront procéder à leur déclaration en ligne avant le jeudi 13 juin à minuit, quelle que soit leur nationalité.

A lire aussi :   Les aides de la CAF méconnues mais essentielles à ne pas négliger

Afin d'éviter les déconvenues liées à un dépassement des dates limites, il est important de prendre ses précautions et de respecter quelques règles simples :

Prendre connaissance du calendrier officiel

Cela semble évident, mais consulter le calendrier officiel des dates limites pour la déclaration de revenus 2024 peut vous éviter bien des embûches. Rendez-vous sur le site des impôts pour connaître votre date précise en fonction de votre département.

Vérifier son adresse fiscale

Assurez-vous que l'adresse fiscale enregistrée auprès des services des impôts correspond à votre situation actuelle : si vous avez déménagé récemment et que votre nouvelle adresse n'a pas été prise en compte, cela pourrait entraîner une mauvaise compréhension de vos obligations en matière de délais.

Rassembler les documents nécessaires en amont

Enfin, pour gagner du temps et diminuer le stress associé aux déclarations fiscales, rassemblez les documents nécessaires à la déclaration de vos revenus dès maintenant. De la fiche de paie aux reçus de dons en passant par les justificatifs de crédits d'impôt, mettez tout en ordre afin d'être prêt au moment opportun.

Il s'agit donc de garder ces quelques conseils en tête afin de s'assurer une période de déclaration sereine et sans accroc. En respectant les dates limites, vous éviterez toute mauvaise surprise telle qu'une majoration de l'impôt sur le revenu.