Comment éviter les arnaques téléphoniques et SMS liées aux numéros surtaxés ?

Face à la recrudescence des escroqueries et arnaques via téléphone et messages SMS, il est essentiel de savoir identifier les pratiques frauduleuses liées aux numéros surtaxés. Dans cet article, nous vous expliquons comment reconnaître ces numéros et adopter les bonnes habitudes pour vous protéger.

Les différents types de numéros surtaxés

D'après la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), on distingue trois principaux types de numéros surtaxés :

  1. Les numéros de dix chiffres commençant par 081, 082 ou 089 ;
  2. Les numéros courts de quatre chiffres débutant par 10, 32 ou 39 ;
  3. Les numéros courts de six chiffres commençant par 118.

Il existe également un code couleur associé à la tarification des numéros : vert pour les appels gratuits, gris pour les appels au tarif normal et violet pour les numéros surtaxés.

Comprendre la tarification des appels surtaxés

Deux modes de tarification sont possibles pour les appels vers les numéros surtaxés :

  • La tarification à la durée, où le coût de l'appel dépend du temps passé en communication ;
  • La tarification à l'action, où le prix est fixe quelle que soit la durée de l'appel.
A lire aussi :   Les aides financières des caisses de retraite méconnues

Le coût de l'appel doit être annoncé au début de la communication.

Vérifier un numéro suspect avec l'annuaire inversé

Si vous avez des doutes sur un numéro qui pourrait être surtaxé, notamment ceux commençant par 0800 ou 0825, utilisez un annuaire inversé en ligne pour vérifier à qui appartient le numéro et s'il est potentiellement frauduleux. Il est important de noter que certains numéros peuvent commencer par d'autres chiffres tels que 06, 07, 09, 01, 02, 03, etc., mais cela ne garantit pas leur fiabilité.

Activer l'option de blocage des appels surtaxés

Pour prévenir les arnaques liées aux numéros surtaxés, il est recommandé de contacter votre opérateur téléphonique afin d'activer l'option de blocage des appels vers ces numéros. Depuis 2018, cette option est rendue obligatoire et gratuite pour les opérateurs dans le but de protéger les consommateurs.

Signaler un numéro frauduleux

En cas de problème avec un numéro surtaxé ou si vous pensez être victime d'une fraude, signalez-le sur le site ou la plateforme dédiée à la lutte contre les spams vocaux, accessible par SMS au 33700 ou via leur site web.

Les arnaques en ligne

En plus des messages SMS et des appels téléphoniques, les escroqueries peuvent également se produire sur Internet. Il est donc essentiel de savoir reconnaître les numéros surtaxés lors de vos recherches en ligne.

A lire aussi :   Inspection technique obligatoire pour les deux-roues motorisés à partir d'avril 2024

En conclusion, face aux risques d'arnaques liées aux numéros surtaxés, adoptez les bonnes pratiques pour vous protéger :

  1. Apprenez à identifier les types de numéros surtaxés ;
  2. Vérifiez les numéros suspects avec un annuaire inversé ;
  3. Activez l'option de blocage des appels surtaxés auprès de votre opérateur ;
  4. Signalez tout numéro frauduleux aux autorités compétentes.

En suivant ces conseils, vous limiterez les risques de tomber dans le piège des arnaques téléphoniques et par SMS liées aux numéros surtaxés.