Changer les meubles dans une location meublée : ce qu'il faut savoir

Les obligations du propriétaire pour une location meublée

Lorsqu'un propriétaire met en location un bien meublé, il doit respecter certaines règles. Parmi ces règles, figure l'obligation de fournir au locataire tous les éléments nécessaires à la vie quotidienne. En d'autres termes, le locataire doit pouvoir vivre confortablement sans avoir à apporter autre chose que ses affaires personnelles. La liste des meubles qui doivent être fournis est très précise et dictée par la loi.

Le locataire doit pouvoir préparer ses repas grâce à des plaques de cuisson, un four, un micro-ondes, un réfrigérateur, de la vaisselle et des meubles pour prendre ses repas. Des luminaires, du matériel de nettoyage pour l'entretien du logement, des rangements, etc., doivent également être présents dans le bien loué.

Quels sont les droits du locataire concernant les meubles ?

Dans le cadre d'une location meublée, rien n'empêche le locataire de remplacer certains meubles par d'autres qui lui conviennent mieux. Il est toutefois préférable d'en informer le propriétaire et il sera nécessaire de prévoir un espace sécurisé pour stocker les meubles originaux afin de les remettre en place lors de la fin du bail.

A lire aussi :   Première évaluation de la loi sur les influenceurs en France

De même, le locataire peut ajouter des meubles de son choix à ceux déjà présents. S'il endommage un meuble, il doit le remplacer.

L'usure normale des meubles

Il est normal que les meubles subissent une usure due au temps qui passe et à leur utilisation quotidienne. Cette usure normale n'a pas à être couverte par le locataire. Des critères sont proposés pour distinguer entre un meuble endommagé et un meuble ayant simplement vieilli avec le temps. Ces critères tiennent compte de la durée de la location, du type de meuble, etc.

Par exemple, si un locataire emménage avec son chat et que ce dernier abîme certains meubles en les griffant, cela ne relève pas de l'usure normale mais d'une dégradation qui nécessite une intervention de la part du locataire. Idéalement, il convient de discuter de cette situation avec le propriétaire afin de décider ensemble du remplacement du meuble abîmé.

Qui prend en charge la réparation ou le remplacement des meubles ?

Dans certaines situations, c'est au propriétaire de remplacer les meubles endommagés ou de les faire réparer. Il est notamment responsable des réparations dans les cas suivants :

  • Les appareils électroménagers tombent en panne ou un meuble se casse soudainement alors qu'il était correctement utilisé par le locataire.
A lire aussi :   Trouver une amende de 750 euros en cas d'erreur sur votre plaque d'immatriculation

Il est toujours recommandé de consulter l'inventaire des meubles avant la signature du contrat pour pouvoir comparer l'état des meubles à votre arrivée et à votre départ. Cela peut aider à éviter des litiges éventuels lors de la fin du bail.

En résumé, le locataire a le droit de remplacer certains meubles d'une location meublée par d'autres qui lui conviennent mieux, tant qu'il prévient le propriétaire et stocke les meubles originaux de manière sécurisée. Il doit également prendre en charge le remplacement des meubles endommagés, sauf si l'usure est considérée comme normale. Il est important de bien connaître les règles encadrant les locations meublées pour éviter les malentendus entre le propriétaire et le locataire et garantir une cohabitation harmonieuse basée sur la confiance mutuelle.