AAH : La liste complète des avantages cumulables avec cette allocation

L'Allocation aux adultes handicapés (AAH) permet aux personnes en situation de handicap de bénéficier d'un revenu supplémentaire non négligeable pour les aider à mener une vie indépendante. Comme évoqué, l'AAH est une aide précieuse et elle peut être cumulée avec d'autres prestations sous certaines conditions.

Les critères pour prétendre à l'AAH
Tout d'abord, il faut savoir que la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) doit évaluer le niveau d'incapacité de la personne souhaitant en bénéficier. De plus, il est nécessaire d'avoir au moins 20 ans ou 16 ans dans certaines situations spécifiques.

La déconjugation de l'AAH : une réforme attendue

Un important changement a eu lieu à compter du 1er octobre 2023 : la déconjugation de l'AAH. Auparavant, les revenus du conjoint étaient pris en compte pour le calcul du montant de l'aide. Désormais, seule la situation financière du demandeur est considérée pour déterminer le montant de cette prestation. Cette modification apporte ainsi une plus grande autonomie financière aux bénéficiaires de l'AAH. Il faut noter également que toute diminution résultant de cette réforme ne sera pas prise en compte par la CAF et la MSA.

A lire aussi :   Quand pouvez-vous être considéré comme riche en France ?

De plus, le décret portant sur la déconjugation a permis une augmentation du montant de l'AAH, passant de 956,65 € à 971,37 € par mois pour une personne seule.

Cumuler l'AAH avec d'autres prestations :

Le montant alloué varie en fonction de la situation familiale du demandeur. Les bénéficiaires ont toujours eu la possibilité de cumuler l'AAH avec d'autres aides, comme le RSA ou la prime d'activité pour les travailleurs. Cependant, sachez que l'Allocation de Logement Sociale (ALS) compte parmi les exceptions pour cumuler totalement certaines prestations avec l’AAH.

AAH et APL

En tant que bénéficiaire de l'AAH, vous pouvez parfaitement percevoir l'aide personnalisée au logement (APL) sans qu'elle n'affecte le montant de votre allocation adulte handicapé. En effet, l'APL n'est pas prise en compte dans le calcul de l'AAH tout comme le montant perçu via l'AAH ne compte pas pour déterminer vos droits à percevoir l'APL.

AAH et chômage

En tant que demandeur d'emploi, vous pouvez continuer à percevoir l'AAH sous certaines conditions. Toutefois, cette combinaison est soumise à des modalités spécifiques qui sont développées dans la suite de cet article.

AAH et retraite

Une fois à la retraite, il est possible de continuer à percevoir l'AAH et donc de la cumuler avec votre pension sous certaines conditions. Pour que ce cumul soit possible, votre taux d'incapacité doit être d'au moins 80%. Pour un taux d'incapacité compris entre 50 et 79%, le versement de l'AAH prend fin au moment de la liquidation des droits à la retraite.

A lire aussi :   Les filles reçoivent moins d'argent de poche que les garçons : une réalité persistante

Néanmoins, avec l’adoption de la Loi de Finances pour 2024, des aménagements ont été prévus pour mieux intégrer ces différentes sources de revenus entre elles et simplifier les démarches administratives des personnes concernées.

AAH et RSA

Le cumul de l'AAH et du RSA est possible si vous remplissez toutes les conditions pour percevoir chacune de ces deux aides sociales. Une attention particulière doit cependant être accordée aux éventuels plafonds qui peuvent être imposés.

AAH et travail

Vous pouvez cumuler des revenus professionnels avec l'AAH sous certaines conditions sachez toutefois que le montant de votre AAH peut être calculé différemment en fonction de vos revenus d'activité. Il est donc important de bien se renseigner auprès de la CAF ou de la MSA avant de prendre une décision concernant le maintien ou non de votre allocation.

En conclusion, il existe plusieurs possibilités de cumuler l'aide financière offerte par l'AAH avec d'autres prestations sociales. Les bénéficiaires doivent néanmoins rester attentifs aux conditions requises et aux impacts sur les montants des différentes allocations perçues.