Version imprimable de cet article Imprimer

Outils

Villes

Pays

Le Maroc adhère à la Déclaration de l’OCDE
sur l’investissement international

Maroc | 23 novembre 2009 | src.OCDE
Marrakech - Le Maroc a rejoint 41 autres pays en signant la Déclaration de l’OCDE sur l’investissement international et les entreprises multinationales. Le Royaume s’engage ainsi à mettre en œuvre un environnement ouvert pour les investisseurs internationaux et à promouvoir un investissement responsable de la part des entreprises multinationales, qui représentent importante contribution à la prospérité et à la croissance.

.
Photo - Nizar Baraka, Ministre délégué auprès du Premier Ministre, chargé des affaires économiques et générales, a souligné l’importance que cette adhésion revêt pour le Maroc - © OCDE
.

En signant ce 23 novembre 2009 la Déclaration, le Maroc s’oblige à traiter les investisseurs étrangers de la même manière que les investisseurs nationaux et à promouvoir un comportement responsable des entreprises. Les investisseurs marocains à l’étranger bénéficieront du même traitement équitable dans les autres pays signataires, à savoir les 30 pays membres de l’OCDE plus l’Argentine, le Brésil, le Chili, l’Égypte, l’Estonie, Israël, la Lettonie, la Lituanie, le Pérou, la Roumanie et la Slovénie.

Coïncidant avec la conférence ministérielle MENA-OCDE de Marrakech sur la gouvernance et l’investissement pour le développement, la signature de la Déclaration par le Maroc fait suite à un examen approfondi de la politique marocaine en matière d’investissement par le Comité de l’investissement de l’OCDE. Ce rapport sera publié prochainement.

S’exprimant à l’occasion d’une conférence de presse, le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría, s’est félicité de l’adhésion du Maroc à la Déclaration, qui marque la reconnaissance des efforts déployés par le Maroc pour mettre en place un régime d’investissement plus ouvert et plus transparent et pour assurer de meilleures conditions aux investisseurs nationaux et étrangers.

Nizar Baraka, Ministre délégué auprès du Premier Ministre, chargé des affaires économiques et générales a souligné l’importance que cette adhésion revêt pour le Maroc non seulement en termes de reconnaissance des réussites de sa politique d’investissement mais aussi en tant que feuille de route pour ses réformes futures conformément aux meilleures pratiques et normes des pays de l’OCDE.

Le Maroc a connu une forte croissance économique au cours des dernières années, grâce à une demande intérieure en augmentation à la fois de la part des consommateurs et des investisseurs. « Le pays a, à présent, besoin de diversifier ses sources de croissance », a affirmé Nizar Baraka. En travaillant avec l’OCDE et les autres pays qui seront parties prenantes à la Déclaration, le Maroc vise à parvenir à supprimer les obstacles à l’investissement intérieur et à rendre son économie plus attractive pour les entreprises extérieures.

En savoir plus sur l’Initiative MENA-OCDE

A lire sur le même thème :
L’OCDE veut contribuer à la promotion de la condition féminine en région MENA

à lire également Maroc

Articles récents recommandés

 

Flash 7/7fr
Intl. es it

Entreprises & Marchés

France - Algérie : « Pour un partenariat concret et réel, sur des secteurs stratégiques »

Paris - « Pour une véritable coopération économique » tel était le thème de la deuxième édition du colloque Algérie, organisée par l’association pour la coopération franco-algérienne (Acfa92) sous le patronage du consulat d’Algérie, tenue lundi 13 décembre 2012 à la salle des congrès de l’hôtel de ville de Nanterre, près de Paris-La (...)

Les TIC au séminaire IPEMED de Beyrouth : des pistes pour créer une Méditerranée numérique

Beyrouth - Pour réaliser un espace numérique commun, indispensable au développement des technologies de l’information et de la communication dans le Bassin méditerranéen, plusieurs pistes sont explorées. Tour d’horizon, à la suite du séminaire organisé récemment par l’IPEMED, à Beyrouth.

EuroMed - UpM

« La diversité française, dans l’innovation scientifique : un atout pour la Méditerranée »

Paris - Photo : le palais du Luxembourg, siège du Sénat, à Paris. © Alfred Mignot L’association « Les territoires du cœur », présidée par le docteur Abderrahmane AMEUR, cardiologue à Paris, organise le samedi 24 novembre 2012 de 9 h à 12 h 30, au palais du Luxembourg (Sénat), salle Monnerville, une table ronde intitulée : « La diversité française, dans le domaine de l’innovation (...)

Une enquête novatrice de l’Ocemo explore la situation et les attentes de jeunes Marocains

Marseille - Dans le cadre de la Semaine économique de la Méditerranée, qui vient de se dérouler à Marseille (16-20 octobre 2012) l’un des ateliers de l’Ocemo, dédié au test de l’enquête pilote « attentes de la jeunesse » au Maroc, actuellement en cours dans la région de Marrakech, a rassemblé plusieurs exeprts venus des deux rives de la Méditerranée. Tous se sont accordés sur l’intérêt de (...)

Michel Vauzelle et Philippe de Fontaine Vive promeuvent ensemble la VIe Semaine éco-Med

Marseille - Paris - C’est la première fois, depuis la création en 2007 de la Semaine économique de la Méditerranée, que ses organisateurs font le déplacement de Paris pour en assurer la promotion auprès des médias. Michel Vauzelle, président de la région PACA, et Philippe de Fontaine Vive, vice-Président de la BEI, ont participé de conserve à cette initiative de l’OCEMO, qui assume – c’est (...)

Villes - Pays - Régions

L’inflation en Algérie : une illustration du cancer de l’économie de la rente, jusqu’au « suicide collectif »

Alger - Au moment où l’on s’enorgueillit en Algérie des 190 milliards de dollars de réserves de change, la majorité de la population algérienne – dont 70 % perçoit moins de 30 000 dinars net par mois (moins de 300 euros) – est confrontée à une hausse vertigineuse des prix et à la détérioration de son pouvoir d’achat. Parallèlement, le cancer de l’économie de la rente se diffuse dans (...)

France-Algérie : en attendant Hollande, le point sur les relations économiques, par le Pr A. Mebtoul

Alger - Dans une récente entrevue accordée à notre confrère « Le Courrier de l’Algérie », le Professeur Abderrahmane Mebtoul dresse un tour d’horizon des relations économiques entre la France et l’Algérie. Après la visite à Alger de Laurent Fabius, annonciatrice de celle de François Hollande, le potentiel paraît immense, « sous réserve de réformes profondes » côté algérien, et même si (...)

Culture

Une brève histoire de la République de Venise, ou “Les Croates de la Sérénissime”, par Nata Rampazzo

Venise - Directeur de création et concepteur éditorial dans l’édition et la presse, fondateur de la célèbre agence Rampazzo&Associés, Nata Rampazzo est l’un de ces “Italiens de Paris” dont les générations successives, depuis des siècles, contribuent par leur talent au rayonnement de la ville lumière. Originaire de Turin et de Venise, il s’est plu à partager avec nous cette brève (...)

« Itinéraires interdits » ou comment se sentir « noir avec un cœur blanc », un récit de C. Berriah

Alger - « Depuis ce jour, je me vois noir avec un cœur blanc. Depuis ce jour, j’ai enfourché mon destin vers l’inconnu… » telle est « la conclusion » attribuée à l’auteur dans le prière d’insérer de la quatrième page de couverture du livre-récit du journaliste algérien Chahreddine Berriah, « Itinéraires interdits ». L’itinéraire d’une découverte de soi à ravers la rencontre avec ces « (...)

Investir en EuroMéditerranée

Le Groupe Iliad obtient un prêt de 200 millions d’euros de la BEI pour développer ses réseaux de fibre optique

Paris - C’est au siège du groupe Iliad à Paris, que Xavier Niel, fondateur du Groupe Iliad/Free, et Philippe de Fontaine Vive Curtaz, vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), ont annoncé ensemble, lundi 27 août, la signature d’un contrat de financement au bénéfice d’Iliad, pour 200 millions d’euros. Photo ci-dessus : Xavier Niel (à g.), fondateur du Groupe (...)

Nîmes – Montpellier : 307 M € de financement BEI pour le contournement ferroviaire

Montpellier - 307 M€, tel est le financement de la banque européenne d’investissement (BEI) pour le futur contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier, ligne à grande vitesse permettant de faire circuler aussi bien des trains de marchandises que de voyageurs. La tranche de financement de la Banque représente 30% de la dette totale pendant la période (...)

Voyages et Art de Vivre

Thalasso et Spa Télès de l’hôtel Royal Kenz à Port el Kantaoui : en Tunisie, le bien-être dans un bel écrin

El Kantaoui - À 3 heures de Paris, aéroport de Monastir en Tunisie. Puis par la route, rendez-vous à Port El Kantaoui (à 33 km). Cette petite station balnéaire méditerranéenne verdoyante (on l’appelle aussi le Port Jardin !) est nichée dans le golfe d’Hammamet le long de longues plages de sable fin et proche de Sousse (à 7 km), la troisième agglomération du pays. Surnommée la perle du (...)

Thalasso et Spa : Les bons plans bios et détox 2011 de Thalazur à Bandol, sur la Côte d’Azur

Bandol - Fin de partie pour l’hiver, voilà le printemps et ses envies… d’un séjour zen et revitalisant dans un lieu chic et décontracté ? À Bandol, la thalassothérapie & Spa Thalazur a rouvert ses portes après une rénovation complète très réussie en 2010. C’est beau, chic, bio et détox ! Pour les femmes, et les hommes aussi… Photo ci-dessus : le site du centre de thalasso Thalazur, (...)